Home » Politics
Coopération Cameroun-Indonésie
Category :- Politics Author :- BERTIN BIDJA 
Posted on November 9, 2019, 7:52 am
(0 Rating)

Coopération Cameroun-Indonésie :

 

Que devient l’exemption du visa indonésien en faveur du Cameroun ?

S’insurge Un camerounais contre Pierre Moukoko Mbonjo.

 

   

Il y a quelques semaines, qu’une vidéo postée sur les réseaux par un jeune camerounais résidant en Indonésie, attire de nouvelles attentions sur l’exemption du visa indonésien en faveur du Cameroun. Le jeune camerounais prend la peine de retracer l’histoire d’une collaboration entre le Cameroun et l’Indonésie. il met surtout en valeur toute la splendeur qui alimente la richesse et la beauté du pays de Joko Widodo, « l’Indonésie, un pays très reconnaissant envers les camerounais , car c’est grâce au Cameroun que ce pays a eu sa grandeur ; par ce que, à l’époque notre pays le Cameroun avait donné des pépinières de palmes à huile à cette magnifique nation ndlr », affirme le jeune camerounais, tout furieux du mauvais traitement qu’accordent les dirigeants camerounais envers leurs fils vivant en Indonésie. Une colère qu’il déverse spécialement sur l’ex ministre camerounais des relations extérieures, Pierre Moukoko Mbonjo.  

«  M Moukoko Mbnjo, pourquoi tant de méchanceté, vous vous souvenez à votre époque, quand vous étiez ministre des relations extérieures, vous êtes venus à une conférence en Indonésie, sommet Indonésie-Afrique, et l’une des résolutions adoptées à ces assises était que dorénavant le passeport camerounais devrait être à riva visa dans ce beau pays. Cela n’a jamais été mis en application. Pourquoi ? Par ce que vous n’avez jamais veiller sur ça. Les gens du service de l’immigration le disent, que l’Etat camerounais n’a jamais veillé sur cette décision, vous ne pensez pas à nous, vous ne pensez pas à vos fils camerounais, trop de frustrations. M Moukoko Mbonjo, je m’adresse à vous,  par ce que cette décision est sortie à votre époque ;  je m’adresse surtout à vous par ce que je vous ai vu encore au dialogue national, j’ai dit voilà encore ce menteur. Pourquoi tant de mal aux camerounais ? Par ce que vous avez le passeport diplomatique avec vos familles, mêmes vos gardiens ont le passeport diplomatique », s’insurge le patriote résidant en Indonésie qui ajoute :

« Est-ce que vous savez que pour avoir le visa indonésien c’est plus chère qu’avoir le Schengen. Ce beau pays ci, qui a tout comme avantages. Tous les pays africains sont à riva visa, même les pays qui font dans la drogue, nos voisins, sauf le Cameroun dans tout l’Asie du sud-est, avec des ambassades, des représentations diplomatiques fantoches, qui sont partout là-bas, au japon et en chine, qui ne pensent pas que les camerounais vivent ici à coté.  Le consulat indonésien qu’on a mis sur pied au Cameroun, c’est un camerounais qui est représentant là-bas. Ce dernier ne donne pas les visas. Pour avoir le visa Indonésien, il faut se rendre au Nigéria,  avec des beaucoup de peines en matière de billet  d’avion. On a dû batailler pour se rendre au Nigéria. Il faut prendre sky qui est 480.000, aller-retour. Quelle est cette malchance là ! Est-ce que vous savez que vous êtes des autorités à causes des hommes, sans les hommes vous n’avez pas d’autorités. J’ai toujours dit que moi,  je respecte monsieur Biya que vous, par ce qu’il est élu par certains camerounais, vous n’êtes pas élus, c’est un petit décret qui vous nomme, et le même petit décret vous met au quartier et on vous fou en prison. Vous me poserez certainement la question de savoir qu’est ce que je fais en Indonésie, moi aussi je vous poserais la même question  de savoir ce que vous faites des biens et caisses de l’Etat ? Bref là n’est pas le problème. Il faut apprendre à considérer l’être humain monsieur Moukoko Mbonjo .

Nous sommes abandonnés ici dans ce pays aux grandes opportunités. N’y a-t-il pas les indonésiens au Cameroun ? Pourtant,  c’est ici que Roger Milla a fini sa carrière, louis Paul Fede, Djanka Béaka.  Il y a toutes les races dans ce pays, noirs, jaunes, blancs, rouges qui n’ont pas de problèmes. Les camerounais sont bien intégrés en Asie du sud-est, spécialement en Indonésie.  

On ne peut pas toujours mettre tout à Monsieur Paul Biya, alors cette faute de gestion est individuelle, vous-mêmes vous êtes coupables ; quand on vous assigne une tache vous devez veiller à ce qu’elle soit bien appliquée, quelle soit bien faite. Autant de rois, quand le roi assignait un service à son serviteur, le serviteur veillait à ce que la tache soit faite. Mais oui ! C’est la forme de l’Etat qui a fait en sorte qu’aujourd’hui on inculpe la faute du serviteur ou du Ministre au Président ça ne devrait pas se passer comme ça monsieur Moukoko Mbonjo.

C’est un camerounais meurtri qui vous parle. Les camerounais ont les problèmes de passeport, renouveler le passeport ce n’est pas chose facile quand tu entres tu ne peux plus sortir. Nous nous retrouvons bloquer partout à cause de cette situation. Un pays où les commerçants devraient en profiter. Tout ce qui sort de ce pays est original. Cette situation est de trop.  Vraiment, que Monsieur Mbella Mbella Lejeune voit ce problème. Monsieur Lejeune Mbella Mbella, ne faites pas seulement comme votre prédécesseur, pensez aux camerounais de l’Indonésie. La diaspora camerounaise de l’Indonésie est la plus calme mais très forte, renseignez –vous. Un beau paysage comme l’Indonésie, avec, je dis bien, de multiple opportunités ; Pourquoi ne devrait-on pas en profiter ? Pourquoi tant de mal aux camerounais ? Au Cameroun, il y a la mal gouvernance, nous cherchons à nous débrouiller à l’extérieur, et jusque là nous nous retrouvons bloquer par cette mal gouvernance. Svp, de grâce, nous voulons une représentation diplomatique ici en Indonésie », Ndlr.

Une gangrène qui assurément ne laissera personne indifférend, surtout en ce moment où le Cameroun est entrain de reconstruire sa balance économique.

L’équipe de rédaction de LeGideon, pour pousser très loin le regard de ce cri de détresse, est allée fouiller dans les archives où sommes tombés sur une interview datant de décembre 2015, accordée à l’équipe de Cameroon Tribune,  par Mohamadou Moustapha, à l’époque, Directeur des Affaires d’Asie et des Relations avec l’Organisation de la Coopération Islamique, Ministère des Relations extérieures, qui répondait aux questions suivantes :

« Cameroon Tribune : Quelles sont les opportunités pour le Cameroun relative à la décision indonésienne d’exemption de visa ?

Mohamadou Moustapha : L’Indonésie est de plus en plus intéressée par le continent africain et s’est engagé à rendre la coopération avec le Cameroun plus concrète. A cet effet, les secteurs minier, agricole et commercial sont considérés comme prioritaires pour les investisseurs indonésiens. Cette mesure constitue donc une opportunité d’affaires pour les investisseurs camerounais qui auront des facilités consulaires pour établir des joint-ventures avec leurs homologues indonésiens dans les domaines sus évoqués. Cette mesure pourrait ainsi permettre à un renforcement des échanges d’affaires entre les operateurs économiques indonésiens et Camerounais.

 

Elle règle l’handicap sérieux au déplacement des personnes à savoir l’obtention de visa, l’Indonésie ne disposant pas de représentation diplomatique et consulaire à Yaoundé et les camerounais étant jusqu’ici obligés de se rendre à Abuja pour ces formalités. Il est indéniable que cette situation constituait un fardeau en termes de coût financier, de temps sans compter le poids psychologique lié au fait de se rendre dans un pays étranger fut-il voisin au Cameroun. En somme, cette mesure favorisera la coopération et la connaissance mutuelle entre les ressortissants des deux pays.

C.T : Quel est l’état des relations entre le Cameroun et l’Indonésie ?

M.M : Le Cameroun et l’Indonésie entretiennent des relations diplomatiques depuis le 16 juin 1992. S.E.M. Sudirman Haseng est l’actuel Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire de l’Indonésie au Cameroun avec résidence à Abuja. Il a présenté les copies figurées de ses lettres de Créances au Ministre des Relations Extérieures le mardi 29 mars 2011. Le Cameroun n’a pas de représentation diplomatique en Indonésie. C’est l’ambassade du Cameroun en Chine qui couvre ce pays. L’Indonésie et le Cameroun sont membres des Organisations internationales et regroupements tels que : l’ONU, l’Organisation de la Coopération Islamique, le Groupe des Non-alignés, le Groupe des 77 et l’Organisation mondiale du Commerce. Les échanges de visites ne sont pas très intenses entre les deux pays. Néanmoins, du côté indonésien, une délégation du Ministère de l’Agriculture de ce pays a visité le Cameroun entre avril et mai 2008 dans le but de renforcer les relations pour une amélioration de la qualité de la production de l’huile de palme camerounais. Une délégation d’hommes d’affaires indonésiens, conduite par Monsieur Lasro Simbolon, Directeur Afrique au Ministère des Affaires Etrangères de la République d’Indonésie, à effectué une visite au Cameroun du 17 au 19 septembre 2013. En 2005, une délégation d’experts camerounais a participé au Sommet Afrique-Asie convoqué à Jakarta en 2005, pour commémorer le 50e anniversaire de la Conférence de Bandung. Le Cameroun participe régulièrement au niveau des experts et au niveau ministériel, a la rencontre Forest Eleven. Au niveau ministériel, le Ministre des Forets et de la Faune a représenté le Cameroun à la Conférence qui, après renvoi par la partie indonésienne, s’est finalement tenue en 2011. De même, les acteurs publics et autres operateurs économiques privés ont pris part à l’AGRINEX International Expo 2009 à Jakarta du 13 au 15 mars 2009. Les deux pays entretiennent des relations commerciales informelles de longues dates, mais celles-ci restent importantes. Le Cameroun exporte vers l’Indonésie du coton brut, du bois et des écorces de plantes et importe des machines appareils mécaniques, des matières plastiques, des ouvrages en fonte, du fer, de l’acier, des chaussures, des parfums et cosmétiques, du savon, du cuir, des produits chimiques, des poudres et explosifs, des véhicules, des tracteurs, des graisses et huiles animales ou végétales. La balance commerciale reste déficitaire au détriment du Cameroun.

C.T : Comment capitaliser les opportunités de coopération avec l’Indonésie, en vue de booster la croissance économique du Cameroun ?

M.M : L’Indonésie est un pays au poids démographique et économique très important et pourrait constituer un axe important de la politique de diversification des partenaires du Cameroun. Dans son discours prononcé devant le corps diplomatique accrédité à Yaoundé à l’occasion de la cérémonie de présentation de vœux au Président de la République en janvier 2008, le Chef de l’Etat, S.E. Paul Biya, a invité le Gouvernement à l’appropriation du modèle Asiatique, et parmi ces cinq modèles, il a cité l’Indonésie en troisième position.

A cet égard, il revient aux hommes d’affaires camerounais de saisir cette opportunité en s’appropriant du cadre posé par le Chef de l’Etat et en menant des actions à l’instar de l’organisation d’un forum sur les opportunités d’investissements au Cameroun qui pourraient permettre au Cameroun de bénéficier des expériences réussies de l’Indonésie en matière agricole, commerciale, industrielle et touristique. Les chambres consulaires devraient être mises à cet égard à contribution, à l’effet de mobiliser les operateurs économiques camerounais d’affaires, celle-ci étant encadrée et soutenue par les Etats ». (Texte extrait des colonnes du site internet de Cameroon Tribune)

Un vrai contraste qui n’honore pas nettement pas le Cameroun dans sa gestion de ses rapports avec le monde extérieur, pourtant orientés dans un sens où la nation camerounaise a besoin d’un flux économique subséquent. A qui profite, les richesses amassées par les camerounais de l’Indonésie si ces derniers ne connaissent pas une meilleur aisance dans leur droit d’aller et venir sans aucune tracasserie, certainement pas au Cameroun. Affaire à suivre…

 

Rate this article   
Tagged Keywords:  MINREX
Cameroon: Primary School Teacher Rapes, Impregnates 13 Year Old IDP Pupil in Buea
Reports show that in Buea, South West Region of Cameroon a p....
Page Views: 84
Tanzania: Authorities Investigating Firm Collecting Pregnant Women's urine
Basing on the fact there is no scientific evidence to show t....
Page Views: 55
Douala-Yaoundé railway line Reconstruction-CCAA Issues Call for Expression of Interest
A call for expression of interest for technical studies in t....
Page Views: 125
Coach Conceiçao Calls Two New Player Including Goalkeeper Kerrido of PWD
Cameroon’s National Football team’s Coach Antonio Concei....
Page Views: 141
Whites' Infiltration Blamed for Congo's Misfortune amid Enormous Natural Resources
It has always been rumored that the white man’s infiltrati....
Page Views: 81
___________________ ___________________