Home » Politics
Nécrologie :
Category :- Politics Author :- BERTIN BIDJA 
Posted on September 30, 2019, 3:23 pm

 

Jacques Chirac, ami fraternel de Paul Biya s’est éteint !

 

Tombée le 26 septembre 219 à l’âge 86 ans, jacques Chirac s’éteint avec une âme flambée de satisfaction, car sa marque reste une emprunte indélébile que de nombreux leaders du monde n’ont pas manqué de saluer depuis l’annonce de son décès. 40 ans de politique et beaucoup d’attachement avec de nombreux dirigeants africains, en l’instar du président camerounais S.E Paul Biya, qui n’a pas hésité à signifier son hommage à l’endroit de son ami et frère politique, son allié et son camarade s’initiation du monde de la politique auprès des figures française comme François Mitterrand. Travers le réseau social tweeter Paul Biya poste : « Le Président Jacques Chirac que j’ai bien connu, était un ami et avait un profond attachement à l’Afrique. Avec sa disparition, l’Europe perd l’une de ses plus éminentes personnalités de ces dernières décennies, et le monde un fervent artisan de la paix ».

Un hommage de Paul Biya à son ami et frère politique Jacques Chirac. Jacques Chirac c’est 40 ans de vie politique sans discontinuité. Une vie politique qui l’aura amené à travailler avec le Chef de l’Etat camerounais. Même si les débuts n’étaient pas très faciles du fait du mauvais casting fait par Paul Biya à la veille de la présidentielle de 1995.

En effet, lors de cette élection, le Président camerounais avait choisi l’adversaire de Chirac parmi les deux présentés par la droite française. Notamment Edouard Balladur. Paul Biya aurait alors prit fait et cause pour le second, et financé sa campagne, comme il est de coutume dans la Françafrique. Au lendemain de son élection, Jacques Chirac, reconnu rancunier et tenace, a eu la dent dure contre le Président Camerounais. C’est alors que les rapports seront très tendus entre les deux hommes au début de son mandat. D’aucuns voient alors poindre à l’horizon la fin du règne de Paul Biya, du fait de l’alternance en France. Ce d’autant plus qu’on est dans la dernière ligne droite pour la présidentielle d’octobre 1997 au Cameroun. Pour arranger la situation, Paul Biya se rapproche d’Omar Bongo, qui a l’oreille bien sensible de Chirac, et surtout d’Alain Juppé qui est alors le Premier ministre bien aimé du président français. Les choses ne tarderont pas à s’arranger. Et quelques temps plus tard, Paul BIYA et Jacques Chirac commenceront à marcher la main dans la main pour le bien de la françafrique. Tout se passera bien, et Paul BIYA sera réélu en 1997 sans grand soucis.

1999, visite de Jacques Chirac à Yaoundé

Une fois l’orage des « premiers jours » passée, Chirac « l’Africain »  va commencer à apprécier Paul Biya, qui l’intrigue d’autant plus. En 1999, l’on assiste alors à ce qui est présenté par le pouvoir de Yaoundé comme une « victoire sur les mauvaises langues », avec une visite au Cameroun en juillet du Président Chirac. Celle-ci, censée illustrer « la qualité excellente de l’amitié et des relations entre les deux Nations » va être interrompue le 19 par le décès d’Hassan II du Maroc. Chirac promettra de venir l’achever. Promesse tenue lorsqu’en marge du sommet « Afrique-France » -nouvelle désignation- qui se tient à Yaoundé en janvier 2001, il en profite pour faire une visite officielle, avec une escapade dans la ville de Garoua, où il n’avait pas pu se rendre deux ans plus tôt. En 2004, il félicite son homologue camerounais à sa réélection lors du septennat de grandes ambitions, certaines langues diraient que Chirac était déjà au courant des résultats des élections avant leur proclamation. Il est à rappelé que Jacques Chirac, qui est de la même génération que Paul Biya, car né en 1932, va alors entretenir de bonnes relations avec son homologue camerounais, dont il ne pourra jamais saisir la complexité de la personnalité, jusqu’à son départ de l’Elysée en 2007.

Son parcours politique, né en 1932 à Paris, il devient à 35ans député de la 3e circonscription de Corrèze, une fonction qu’il occupe pendant 17 ans. Il sera dans la suite Président du conseil général de la Corrèze. En 1974, il sera ministre de Georges Pompidou, d’abord avec le portefeuille des Relations avec le Parlement, puis à l’Agriculture. La même année, il devient Premier Ministre du président Valery Giscard d’Estaing. Il démissionne de la fonction de Premier Ministre deux ans plus tard pour créer le RPR, le Rassemblement pour la République, dont il sera président jusqu’en 1994. 1986, Premier Ministre de François Mitterrand ; 1995, Maire de Paris ; 1995 à 2007 Président de la République.

Un ami de président Paul Biya s’est éteint que son âme repose en paix.

Tagged Keywords: jacques chirac, PAUL BIYA
FIYAO 2019 :
Brice TCHAKOUNTE OFFRE LES STANDS GRATUITS AUX JEUNES ENTREP....
Page Views: 49
Émeutes à Sangmélima :
Paul Atanga nji à pied d’œuvre, pour stopper les démons....
Page Views: 33
ENEO et sa clientèle
Quel chiffre d’affaires pour 2019 après le costaud chiffr....
Page Views: 25
Flash news
LE FORUM DES INVESTISSEURS RECENSE 45 PROJETS A LA RECHERCH....
Page Views: 18
Bafang-Bafoussam Road, Fear of the Unknown
A huge cracked hole has been discovered on the Bafanf-Bafoss....
Page Views: 10
___________________ ___________________