Home » Culture & Society
Culture/région du sud cameroun
Category :- Culture & Society Author :- BERTIN BIDJA 
Posted on September 25, 2019, 12:00 am

 

RECAN 2019

Ebolowa toujours proche de la culture des peuples de la forêt et des prouesses de ses fils !

 

La rentrée culturelle et artistique nationale du Cameroun (RECAN) a été accueilli de la plus belle des manières dans la ville d’Ebolowa, chef-lieu de la région du sud Cameroun, le 10 septembre 2019 à la place des fêtes de NKO’OVOS, sous la présidence du Secrétaire Général des services du Gouverneur. Pour présenter l’état de lieu que connaissent, l’art et la culture dans la région, le Délégué Régional, M José Bonaventure EDZOA a solennellement pris la parole pour décliner ces pans qui font bouger tant bien que mal la vie culturelle et artistique de la région du sud. A sa suite, le célèbre chanteur Pasto, représentant des artistes de la région a également dressé son propos sur ce volet.

Cette phase protocolaire, a été suivie par un carnaval qui a fait défilé en moyenne 500 artistes et hommes de culture, toute catégorie confondue, avec pour direction le village de la RECAN à la place artisanale d’Ebolowa, où s’est effectuée la coupure du ruban symbolique par le Secrétaire Général des services du Gouverneur donnant ainsi place aux expositions avec en soirée un grand spectacle offert par de nombreux artistes musiciens de la région et d’ailleurs.

Rendu à sa deuxième semaine, la RECAN dans la région du sud fait fièrement parler d’elle. Parti du thème général, le 11 septembre 2019 : « Contribution du sous-secteur Arts et Culture dans la consolidation toujours davantage de la Paix, de l’unité et du vivre-ensemble harmonieux » par une conférence qui a pu situer tout intervenant venu pour la circonstance.  Ce même jour, l’on a pu enchainer avec d’autres réflexions au viseur, qui décrivent d’ores et déjà les résultats qui tomberont, au sorti de ce rendez-vous indéniable pour développement du Cameroun ; il s’est agit de la conférence sur : « les enjeux, défis, perspectives, et regroupements en sous pôles secteurs art et culture pour le développement culturel et économique du Cameroun », qui s’exécutait  selon les nouvelles directives établies par Monsieur le Ministre, Pierre Ismaël BIDOUNG KPWATT ; celles de voir  les acteurs des différents genres d’art et de culture se regrouper en fédérations notamment au niveau des régions qu’au niveau national.

La première semaine de la RECAN à  Ebolowa, a surtout été une expression des danses modernes et patrimoniales, qui a enregistré la présence exclusive des pygmées, le groupe BAGYELI de l’arrondissement d’Efoulane, village Mengale, au grand podium du village de la RECAN. Cette communauté prend aussi part, aux différentes expositions avec une visibilité centrée sur l’architecture de leurs habitats.

Dans les autres registres d’arts et de cultures, on note deux grandes séquences  d’hommages rendues à deux dignes fils de la région au cours de deux conférences à thématiques cinématographique et littérature : au Pr jean MFOULOU et au cinéaste Arthur Si BITA. A la manœuvre de ces conférences : le Pr Meva’a Ondo, ancien directeur de la culture et ancien inspecteur Généra au MINAC. Kume Tale (journaliste et écrivain), Roland Biozy (cinéaste), Gervais Mbourou,

Le Pr jean MFOULOU a été un éminent enseignant à l’université de Yaoundé en 1987 option : philosophie et sociologie politique ; il a écrit l’ouvrage « L'OUA, triomphe de l'unité ou des nationalités ? ». Il décède en 2007. Le cinéaste Arthur Si BITA, fils du village Tchangue, localité située à 28 km de la capitale régionale Ebolowa, est et demeure l’auteur du célèbre film « LES COOPERANTS » qu’il a réalisé en 1983, et qui lui a fallu une fortune. Un film qui décrie la corruption et le tribalisme, par conséquent reste toujours d’actualité.  Un mérite qu’on ne cessera de vanter dans la région du sud Cameroun. Il meurt  le 12 novembre 2016 à l’âge de 68ans en plein festival national des arts et de la culture (FENAC) où il poussa le dernier souffle dans le monde qui a su faire sa passion, le 7e art.

Des formations dans plusieurs angles culturels et artistiques se sont aussi tenues à la RECAN Ebolowa. On peut citer entre autre les ateliers de cinéma graphique et bien d’autres ateliers qui distingueront les participants qui prennent part à ce rendez-vous.

RECAN 2019 à Ebolowa, c’est aussi la projection des films tous les soirs et animations divers, mais la grande indique est que, chaque journée est dédiée une catégorie d’arts.

Pour le Délégué Régional José Bonaventure EDZOA, la grande clôture de la RECAN prévue le 30 septembre prochain s’annonce très satisfaisant en matière de bilan car tous les acteurs donnent du répondant dans la participation.

Tagged Keywords: DRAC SUD, minac
FIYAO 2019 :
Brice TCHAKOUNTE OFFRE LES STANDS GRATUITS AUX JEUNES ENTREP....
Page Views: 48
Émeutes à Sangmélima :
Paul Atanga nji à pied d’œuvre, pour stopper les démons....
Page Views: 33
ENEO et sa clientèle
Quel chiffre d’affaires pour 2019 après le costaud chiffr....
Page Views: 25
Flash news
LE FORUM DES INVESTISSEURS RECENSE 45 PROJETS A LA RECHERCH....
Page Views: 18
Bafang-Bafoussam Road, Fear of the Unknown
A huge cracked hole has been discovered on the Bafanf-Bafoss....
Page Views: 10
___________________ ___________________