Home » Interviews
Interview BITOM TJOMB Bienvenu President de la sous-section de YABI
Category :- Interviews Author :- Admin 
Posted on December 15, 2020, 9:44 am
(0 Rating)

TITRE : LE NYOGN ET KELLE A BESOIN DU SOUTIEN DE S. E. PAUL BIYA POUR PRESIDER LE CONSEIL REGIONAL DU CENTRE.

Je profite de votre tribune pour adresser mes vœux les meilleurs pour l’année 2021 à ma famille naturelle du canton YABII, ainsi à ma famille militante RDPC et à tous les amis et connaissances.

Qu’est se qui vous a marqué dans l’actualité nationale en 2020 ?

Je m’arrêterai sur quatre faits qui m’ont marqués.

La vie au sein de notre parti lors du double scrutin de février 2020, certains camarades, mêmes les membres titulaires et suppléants du comité central ont battu  campagne contre le RDPC dans le Nyong et Kelle avec pour motif de ne pas été investi sans qu’ils soient frappés d’aucune sanction. Une très mauvaise image pour mon parti.

Interview BITOM TJOMB Bienvenu Président de la sous-section de YABI

Les premières élections des premiers conseillers régionaux dans notre pays. Et avec victoire du RDPC dans NYONG et KELLE a surpris même la hiérarchie du parti. Le RDPC partait perdant au regard du nombre des conseillers municipaux militants du RDPC, face aux conseillers du parti opposé qui avait déjà la majorité absolue. Cette victoire confirme l’engagement et la prise de conscience du NYONG et KELLE pour le changement du statut du département marginalisé et stigmatisé : Pour quelles raisons le NYONG et KELLE est le seul marginalisé et stigmatisé dans la région du Centre depuis le retrait du poste de premier vice-président de l’Assemblée Nationale ? Nous n’avons plus jamais occupé un rang protocolaire soit dans le parti, à l’Assemblée Nationale et au gouvernement. Cette de marginalisation renforce l’opposition dans notre département et transforme et nos transforme en terrain d’expérimentation politique. Cette situation laisse croire à la majorité des militants que leur militantisme n’est pas considéré à sa juste valeur.

Nous sommes conscient que seul le Président National de notre Parti, Président de la République, père de tous peut corriger cette injustice en demandant l’investiture d’un Conseiller Régional de son choix originaire du NYONG et KELLE  à la présidence du conseil régional du Centre.  

La Demande de création  de la Région de la Grande SANAGA MARITIME introduite par l’élite intellectuelle de cette partie du pays est tout simplement la correction d’une injustice que mérite réparation. Les arguments qui militent pour cette dispersion viennent du faite que notre peuple a résisté aux colons impériaux et le fils de cette région a été le porte flambeau de la résistance nationale. Aujourd’hui les données ont changés. Nous avons refusé les villes mortes et toute manœuvre de déstabilisation. L’engagement du nationaliste Ruben OUM NYOBE dans la lutte pour l’indépendance continue à nous à causer la marginalisation et la stigmatisation gratuite… La création de la région de la grande SANAGA MARITIME reste la seule réparation de cette injustice coloniale.

La gestion de la pandémie COVID-19.

Nous avons risqué dans le suivisme occidental pour un suicide total du pays qui devrait tout paralyser, sur le plan économique, sanitaire et éducatif. Nous saluons le gouvernement qui a bien suivit les instructions du Président de la République et notre pharmacopée traditionnelle. Nous pouvons se tromper, mais le Cameroun est un grand pays. Nous remercions Mgr. KLEDA qui a soulagé plusieurs malades avec gratuitement. Nous remercions notre frère AMOUGOU BELINGA qui a cru très tôt à ce grand prélat en l’accordant un soutien financier très important et nous remercions tous les acteurs qui se sacrifient au quotidien.    

Mais il faut le décrier pour  dénoncer les attitudes de certains membres du gouvernement qui brillent par leur interpellation par les interventions du chef de l’Etat. Deux cas marquants  à savoir le paiement direct de la taxe du téléphone androïde par les citoyens et l’obligation du vaccin des jeunes filles en milieu scolaire.

2021, sait-on, c’est une année des renouvellements des organes de base de votre parti. L’homme politique que vous êtes a-t-il un agenda particulier ?

Agenda particulier non. Mais un agenda collectif, pour avoir été le président des jeunes du RDPC de Nyong et Kelle,  occupé d’importantes fonctions au sein du parti au niveau National, Président de sous-section RDPC pendant deux mandats, sauf avis contraire de la base militante , il me revient le droit de postuler à la tête de la section RDPC de Nyong et Kelle Ouest 1. Car lors des renouvellements de 2015, devant le Doyen S.E. TONYE MBOG Felix, notre président de la section RDPC actuel a déclaré que c’était son dernier mandat.

Quels sont les principales doléances de votre sous-section ou du canton YABII ?

Le canton YABII a besoin de la route et des ponts sur le tronçon (MANGUENGUES – SONG-MBONG – ELOG BATINDI 85Km) et  la réalisation de la promesse de la campagne présidentielle de 1997 à Eseka qui est la création de l’arrondissement à SONG-MBONG dans le Nyong et Kelle arrondissement MESSONDO. Cette doléance est très loin d’être un luxe. Car pour signer une copie de la CNI, l’habitant du canton YABII dépense au moins 10000F de transport allez et retour sans compter les frais des timbres, contournant soit par l’océan et la Sanaga Maritime pour arriver à MESSONDO ou passant par Eseka et n’ayant pas de route qui relie le canton YABII à MESSONDO.

Interview BITOM TJOMB Bienvenu Président de la sous-section de YABI

Un mot pour les militants de la sous-section de YABII I   

Bonne année à mes premiers militants qui sont mon épouse et mes enfants à qui je cause trop par rapport à mon engagement militant que je sollicite toujours leur indulgence. 

Bonne année chers camarades et sympathisants, restons fidèle au RDPC et à notre Président National du RDPC, Président de la république, Chef de l’Etat pour le développement de notre canton YABII et du Cameroun en général.

Bonne année 2021 !  

Rate this article   
Cameroon: President Biya Appoints Board of Directors for Newly Established SONAMINES
Cameroon National Mining Corporation – SONAMINES which was....
Page Views: 356
Cameroon: MINSANTE Hands Three Months Suspension to Corrupt Officials
Cameroon Ministry of Public Health, commonly known by its Fr....
Page Views: 210
Cameroon: HRW Commands Gov’t to Invalidate Law Criminalizing Consensual Same-sex Relations
The Human Rights Watch – HRW in its Wednesday April 14th, ....
Page Views: 207
Cameroon is “Blessed” with Visiting/Inspection Ministers
In Cameroon hearing that a minister is visiting a site or si....
Page Views: 243
Cameroonians Blast Human Rights Watch Report on Homosexuality
The 2021 report from the Human Rights Watch – HRW depictin....
Page Views: 123
___________________ ___________________